↑ Retour à Boite à outils

Abondance

Je suis néE pour l’Abondance et la Prospérité !

La personne Prospère est celle qui se sent bien dans son monde, en harmonie avec lui, qui connaît l’intégrité, qui est libre d’agir à sa guise au moment convenable. La prospérité est un concept spirituel. Elle implique d’être en relation avec la source même de l’Existence. Elle suppose de ne pas retenir mais de donner, d’exprimer, de créer.

  • Une vision sans action, c’est un rêve
  • Une action sans vision, c’est une corvée
  • Une action avec une vision, c’est l’espoir du Monde

Ce concept repose sur les bases suivantes :

  1. Nous sommes tous enfants de l’Univers, nous avons un potentiel divin. Nous participons au Soi de Dieu, au Soi Spirituel. En intégrant cette première base, on devient canal d’une gigantesque Puissance.
  2. Dans cette Énergie, nous sommes UN. Donner et recevoir font partie du même mouvement.
  3. L’abondance est illimitée, pour toute la planète et pour nous personnellement.
    Cette affirmation est intimement liée au fait que notre énergie est illimitée. Notons ici que l’argent est un résultat de cette énergie et non pas « l’abondance » en elle-même. Certes, on observe aujourd’hui une mauvaise distribution des ressources qui a été causée par la peur du manque, antipode du sentiment d’Abondance.

    Il faut faire naître une conscience de Prospérité et d’Abondance

La Gratitude

C’est le premier pas à faire pour enclencher le cycle de l’Abondance. Cela consiste à prendre conscience de tout ce que nous avons de bien dans notre vie. Aussi la seule ‘’prière’‘ qui soit valable est celle de remerciement. La supplication ne fait qu’éloigner de nous ce qu’on convoite et nous rend impuissantE. La manière de manifester quelque chose est que, lorsqu’on se fixe un objectif ou un désir, on remercie d’avance l’Univers pour son obtention.

On imagine la sensation ressentie lors de sa réalisation. On s’imprègne de cette joie et on rend grâce. Ensuite, on lâche prise, adoptant une attitude de confiance, confiance envers la Vie, confiance envers nous-même, sachant que notre potentiel est illimité; confiance que, si ce désir n’est pas directement réalisé, c’est que nous sommes duEs pour quelque chose d’encore plus grand et de plus beau que ce que nous avons pu imaginer. Toute cette confiance génère en nous le courage, le courage de vivre, de se découvrir, de se manifester dans le monde, donc le courage d’être Prospère.

Arrive le temps de se fixer des buts

  1. Connaître clairement ses objectifs, ses aspirations et ses priorités nous aide à gérer efficacement les ressources à notre disposition : notre énergie, nos talents, notre temps, notre argent, nos biens, etc. Cela augmente notre assurance dans l’action.
  2. Fixer ses buts et ses priorités implique une juste connaissance de soi. Reconnaître et effacer les conceptions fausses que notre subconscient a enregistrées. Choisir les croyances que nous voulons entretenir. Être à l’affût des moments où nous donnons du pouvoir à l’idée de la pénurie et du manque. Plusieurs techniques s’offrent à nous aujourd’hui pour nous guider vers la libération du passé et re-choisir les semences de notre jardin intérieur.
  3. Pour inviter l’Abondance dans notre vie, il faut surveiller et effacer les jugements face à la richesse, aux gens riches, à l’argent, et bénir la richesse d’autrui. Choisir de croire en l’abondance génère de l’abondance.
  4. Développer une conscience de réussite, empêchons l’échec de s’emparer de notre esprit. J’ai adopté la devise ‘’J’échoue toujours avec succès‘‘, chaque élément de ma vie m’apporte une expérience enrichissante. Un bon outil pour éliminer l’échec est de dire ‘Merci‘, même à contrecoeur et en serrant les dents lorsque nous sommes éprouvéEs. Les problèmes sont des défis, ce sont de belles opportunités de GRANDIR. Donnons ce que nous désirons obtenir ‘’On récolte ce que l’on sème‘‘. L’action du don affirme à l’Univers : « J’en ai assez pour en donner! …et cela se manifeste. Ainsi, si tu veux être prospère, fais que quelqu’un d’autre soit prospère.

Profil de la Prospérité

Les traits de caractère de la personne prospère :

  1. Elle possède une extraordinaire énergie, une vitalité toujours ressourcée. Cette énergie est porteuse d’action, qui, elle, est porteuse de prospérité.
  2. La motivation pousse à agir tout de suite. La personne prospère est constamment en action ou en création et elle aime ce qu’elle fait. La prospérité exige l’action et non l’inertie.
  3. L’ardeur dans l’action est indicateur de la passion. Pour les travaux moins passionnants – style les tâches ménagères, routinières ou autres – il est essentiel de voir plus large que seulement l’acte direct. On choisit alors de penser que, par cette activité, on pratique notre capacité d’accomplir, de créer l’ordre, la beauté, etc. On se crée un espace d’épanouissement harmonieux. On pratique notre volonté, notre discipline, notre persévérance qui sont des atouts de la prospérité. Ainsi tout travail et tout effort devient passionnant. « La liberté, c’est de vouloir ce qui doit être fait‘‘
  4. La discipline mentale est essentielle pour entretenir des idées positives et de réussite. Si on pense et agit prospère, on devient prospère. Si, à l’inverse, on pense et agit avec une conscience misérable, on connaît la pauvreté. Par nos idées, nous avons un énorme pouvoir sur la qualité de notre expérience sur Terre. Et ceci a l’avantage de ne « rien coûter » d’essayer…
  5. La prospérité crée une personnalité ouverte : ouverture d’esprit envers les nouvelles idées, attirance vers de nouvelles expériences, une personnalité d’action, enthousiaste et optimiste.
    Attitude positive envers l’argent

    « L’approvisionnement dépend de l’attitude envers la substance« .

Ici, la première idée à éliminer est de voir la pauvreté comme une vertu.

La monnaie est un moyen de réaliser nos rêves. Cela nous donne plus de pouvoir de manifestation. C’est une énergie, une ressource que la vie envoie vers nous. Puis, on pratique l’idée que c’est en dépensant qu’on devient riche. L’argent est une énergie en circulation. Être heureux de payer pour un produit ou un service fait en sorte qu’on l’apprécie vraiment. Ainsi, bénir ses factures engendre de la GRATITUDE, source de toute abondance. Il faut laisser aller l’argent sachant que la dépense a augmenté notre qualité de vie ou celle de quelqu’un d’autre. En payant, on sent aussi la joie de participer à la prospérité des gens autours de nous – au garagiste, à la gardienne, au marchand, à l’agriculteur, aux commerçants …

Notre prospérité entretient la prospérité des autres. N’ayons pas peur de donner : nous croyons en une source intarissable de gens qui se réjouissent aussi de notre prospérité. Les périodes creuses doivent être vécues intelligemment et avec sérénité. Sachons nous rappeler le cycle de l’Univers d’expansion – contraction. La vie est constante, comme une vague sur la mer. Utilisons avec discernement nos ressources dans la confiance que la vie nous envoie exactement ce qu’on a besoin au moment où nous en avons besoin. Nous savons pertinemment que le haut de la vague suivra. Payons comptant. La devise « Je travaille aujourd’hui et je jouis plus tard » est garante de véritable satisfaction. Le crédit peut être une bonne chose s’il est géré intelligemment. Mais en général, évitons d’emprunter de l’argent, surtout aux humains autour de vous, ce qui peut avoir trop d’influence sur les relations. Si nous devons quand même emprunter, n’oublions pas « qui paie ses dettes s’enrichit« . Dans le même ordre d’idée, évitons de prêter. Si nous voulons aider quelqu’un, affirmons plutôt : « Je te le donne » ou « Je t’en donne une partie« . Ne cherchons pas nécessairement la gratuité ou l’économie.

Croyons en notre potentiel de générer les ressources nécessaires à la manifestation de nos visions.

Attitude face au travail.

Dans une philosophie d’Abondance, le travail devient la voie de manifestation de nos rêves. Séparons ici le concept du travail de l’idée du stress, ou de l’horaire strict, ou du patron exploiteur. Il est important de définir clairement ce qu’on désire, ce que la dimension travail apporte dans notre vie, que ce soit au niveau du salaire, de l’horaire, des relations humaines, des talents et aptitudes sollicitées, etc. Ces paramètres établis, on entretient comme pensées que le « job idéal » existe pour nous. Travaillons dans un esprit de service, avec le souci d’apporter quelques chose au monde. À ce stade, ce qu’on fait est secondaire. Ce qu’on est détermine notre prospérité. »Parmi toutes les règles, les discours et les écrits traitant de la réussite et de la façon de l’obtenir, il n’y a qu’une seule méthode qui n’a jamais échouée… quiconque te demandera de faire un pas avec lui,  fais en deux. »

Quelques exercices pour intégrer les principes
d’Abondance et de Prospérité dans notre vie

:

  1. Le Journal de Gratitude : chaque soir, écrire cinq choses de la journée pour lesquelles on remercie. Certaines journées, il y en a beaucoup plus que 5 à écrire. Ce qui est intéressant, c’est que, même les pires journées, on remarque qu’on peut quand même écrire 5 remerciements. Peut-être faut-il se creuser la tête, mais ce qu’on découvre est alors quelque chose vraiment précieux!
  2. Pour approfondir la connaissance de soi, faire une liste de nos qualités et nos défauts en pensant : « ce que j’aime de moi et ce que je veux améliorer ».
  3. Faire une liste des objectifs et désirs que nous visons à court, moyen et long terme. Définir les priorités. Cette liste est en constante évolution et on la remet à jour lorsqu’on en ressent le besoin.
  4. Se regarder dans le miroir et se dire: « Je m’aime, je suis belle (ou beau) », à tous les jours, est un exercice pour accroître l’amour et la confiance en soi. Cette simple phrase fait grandir notre véritable beauté, ce qui se répercute inévitablement sur la beauté physique.
  5. Donnons généreusement lorsque nous en avons l’occasion : laisser un plus gros pourboire, donner 5 euros et plus à un SDF, s’inscrire comme donateurE régulierE pour un organisme de charité, etc… et plus important encore, donner de notre temps à quelqu’un qui est seul, donner de l’affection aux membres de notre famille. Soyons généreux(SEs) de nos biens et de notre personne.
  6. Se pratiquer à éprouver de la joie à payer impôts et taxes pour participer au bon fonctionnement de notre pays. Soulignons les bonnes réalisations de notre gouvernement, même si parfois on trouve que le négatif est plus visible.
  7. Faire le ménage! Lorsqu’on se débarrasse des choses qu’on ne se sert pas, on fait de la place pour recevoir ce qu’on désire!
  8. Apprendre à bien traiter l’argent : on le place toujours soigneusement dans le porte-feuille. On le traite avec respect, comme le mérite toute ressource de ce monde.
  9. Pratiquer un exercice perfectionne notre volonté et notre discipline, et nous exerce à dépasser la force d’inertie. Toute discipline qui demande une pratique régulière peut faire l’affaire; instrument de musique, sport et même faire son lit. Cela conserve vivante en nous la faculté de fournir un effort. Nous sommes ainsi plus entraînéEs et plus confiantEs devant les défis de la vie.
  10. Pratiquer la VISUALISATION des résultats que nous souhaitons dans notre vie. Mettre le plus de détails possibles, on peut entendre les gens parler autour de nous, on peut sentir des odeurs, sentir la chaleur, etc. Il est très puissant de le faire dans les instants précédant le sommeil. Aussi, plusieurs visualisations guidées sont offertes et abordent différentes facettes de la réalisation de soi. Ce sont des outils très puissants. Sachez vous abandonner à votre imagination. Si c’est difficile au début, rappelez-vous que c’est comme dans tout : c’est en le faisant qu’on devient bonNE!

Faites des affirmations puissantes et positives, à voix haute, plusieurs jours (21) de suite.
Voici des idées:

  1. Tous les jours, je me rapproche de mon plus grand rêve, car je sais qu’à force d’y croire, il se réalisera.
    -Je suis pleinE et riche à l’intérieur et je partage cette richesse en contribuant généreusement au monde. Je peux le faire parce que la vie est abondante et que je suis en contact avec ma souce intérieure qui est infinie.
    -Je rêve ma vie, je vis mes rêves.
  2. Je lâche prise. Je suis venuE pour contribuer sur terre. J’ai un but élevé.
  3. J’ai du plaisir dans ma vie à tous les points de vue.
  4. Je passe à l’action, ici et maintenant, car je suis gagnantE dans tout.
  5. Demandez et on vous donnera. Cherchez et vous trouverez. Frappez et on vous ouvrira. Car quiconque demande, reçoit. Celui qui cherche, trouve. Et devant celui qui frappe s’ouvre des portes. (Matthieu 7.7.8)